< Retour au blog

Bien déposer sa déclaration de revenus

La période fiscale a commencé et vos déclarations de revenus vont devoir bientôt être déposées. Nous tenons à vous faire part de plusieurs informations.

Quelle est la date limite de dépôt des déclarations ?

La date limite pour déposer sa déclaration d’impôt a été fixée en fonction des départements. Ainsi, elle est le 21 mai pour les départements du 1 au 19, le 28 mai pour les départements du 20 au 49 et le 04 juin pour les départements du 50 au 976. Il est important de noter que cette date limite concerne la déclaration de l’impôt sur le revenu mais aussi de l’impôt sur la fortune immobilière, laquelle doit donc être déposée au même moment que l’impôt sur le revenu.

En 2019, tous les foyers doivent déclarer leurs revenus par internet. Seuls les contribuables dont la résidence principale n'est pas équipée d'un accès à internet peuvent continuer de remplir une déclaration papier. De plus, la loi de finances pour 2019 dispense les contribuables qui résident dans une zone où aucun service mobile n'est disponible (zone « blanche ») de l'obligation de télédéclarer jusqu’en 2024. Les contribuables qui ne savent pas utiliser le web peuvent aussi continuer d'utiliser les formulaires au format papier, même s'ils ont internet à la maison. Cette tolérance vise en particulier les personnes âgées, invalides, handicapées ou dépendantes. Dans ce cas, la personne doit préciser dans la déclaration papier de ne pas être en mesure de la déposer en ligne.

Quelques points de vigilance sont à noter

- Au titre des revenus de 2018, le contribuable a le choix entre une imposition à la flat tax (12,8% + 17,2% de prélèvements sociaux) ou au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Par principe, c’est la flat tax qui s’applique, en cas d’option pour le barème progressif, cette dernière vaut pour tous les revenus. Il peut être intéressant d’effectuer des simulations personnalisées pour savoir quel choix est le plus optimal.

- Concernant le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), il est important de vérifier que les travaux effectués dans la résidence principale sont bien éligibles à ce crédit.

- Concernant les revenus fonciers, attention à la taxe sur les petites surfaces (moins de 14m2), une mention doit être portée dans la déclaration de revenus. Attention également aux travaux déductibles pour lesquels les factures doivent avoir été acquittées en 2018. La facture doit bien clairement mentionner l’adresse du bien loué.

De façon générale, nous vous conseillons de vous faire accompagner dans l’établissement de votre déclaration de revenus, de nombreuses spécificités sont applicables, et particulièrement cette année.


Articlé rédigé par Béatrice Fichou et Pascale Baussant, le 6 mai 2018